Conseils => Les secrets d'une haleine fraîche

Rares sont ceux qui n'ont pas souffert, à un moment ou à un autre, d'une mauvaise haleine. Quelques règles d'hygiène peuvent aider à atténuer ces désagréments.


La mauvaise haleine, autrement appelée halitose, n'a rien d'un phénomène mystérieux. On connaît précisément sa cause immédiate : elle est due à la présence de composés soufrés, notamment d'hydrogène sulfuré et de méthylmercaptan, qui donnent à l'haleine une odeur d'oeuf pourri. Un appareil existe même pour quantifier la présence de ces composés, l'halimètre, dont on ne voit guère, cependant, l'utilité en pratique courante.


Premières responsables : des bactéries


Neuf fois sur dix, l'origine de la mauvaise haleine est buccale. On pense que des bactéries s'accumulent dans les sillons creusés par les papilles, sur la partie postérieure de la langue. Ce sont ces bactéries qui produisent des composés soufrés extrêmement volatils, qui s'échappent dans l'air expiré. La présence de ces bactéries explique également la mauvaise odeur matinale. La salive étant moins abondante durant la nuit, elles ont tendance à s'accumuler. Le simple fait de se lever, de boire ou de prendre son petit-déjeuner suffit généralement à les éliminer ainsi que l'odeur dont elles sont responsables.


Il reste à savoir pourquoi certaines personnes produisent en abondance des composés soufrés et d'autres non. Le mauvais état des gencives, la présence de grosses caries ou un traitement obturateur défectueux peuvent provoquer l'accumulation des bactéries et débris alimentaires. Ainsi, si vous avez l'impression que votre haleine a changé subitement de manière désagréable, la première étape est certainement d'aller rendre visite à votre dentiste, afin de vérifier l'état de vos dents et de vos gencives et de traiter les éventuelles caries. Celui-ci pourra vous donner également des conseils d'hygiène, notamment si vous avez une parodontite, inflammation des gencives entraînant la formation de poches entre les dents et les gencives, où s'accumulent les débris alimentaires.


 


Se brosser la langue


Mais le plus souvent la mauvaise haleine se développe sans cause précise, même chez des personnes ayant une hygiène dentaire correcte. On ne peut plus guère que conseiller quelques règles d'hygiène. Se laver les dents après chaque repas, utiliser le fil de soie dentaire le soir, pour éliminer les débris alimentaires entre les dents, est le minimum indispensable. Mais il est recommandé également de se brosser la langue, notamment sa partie postérieure, où les papilles sont les plus marquées, pour éliminer les bactéries. Des grattoirs à langue, en vente dans les pharmacies, peuvent aussi être employés, voire une petite cuillère. Gencives, intérieur des joues et palais doivent également être brossés, de manière à chasser les bactéries.


Les bains de bouche rafraîchissants, à base d'huiles essentielles (eucalyptus, menthe..) ne font que masquer quelques minutes la mauvaise odeur. Les bains antibactériens, à base de chlorhexidine, par exemple, ne sont pas conseillés en usage régulier, en raison de leurs effets secondaires. On leur a reproché notamment d'accroître le risque de cancer de la bouche. Ces bains ne peuvent en aucun cas remplacer les soins d'hygiène dentaire.


Eviter la bouche sèche


Le chewing-gum, les pastilles et autres sprays ont également un effet masquant très éphémère. Mais les premiers ont l'intérêt de faire saliver. Or, on sait qu'une bouche sèche augmente le risque de mauvaise haleine.


Certaines maladies ou thérapeutiques peuvent diminuer la sécrétion de salive. C'est également le cas du tabac, qui apporte, en outre, son odeur particulière.


En cas de salivation insuffisante, il est nécessaire de veiller à boire régulièrement ou à absorber quelques aliments, qui balaieront les dépôts sur la langue.


Odeur de poisson


D'autres causes de mauvaise haleine sont bien connues. Une particularité génétique peu fréquente, récemment identifiée, la triméthylaminurie, est responsable d'une odeur de poisson. Malheureusement il n'existe pas de remèdes réellement efficaces. Certaines maladies banales, telles que des infections ORL, sont causes de mauvaise haleine. Mais celle-ci est transitoire et disparaît avec la guérison de l'affection.


Quant aux affections chroniques responsables d'halitose, telles que l'insuffisance rénale, il s'agit de situations beaucoup plus rares et bien particulières. Enfin, certaines personnes ont la hantise d'avoir une mauvaise haleine, alors que ce n'est pas le cas. L'halimètre peut, dans ces cas, les rassurer.



Petites annonces

  • Dénutrition : arrêt de commercialisation de CETORNAN
    Lire la suite
    2019-11-05 20:40:20
  • Bon usage du paracétamol et des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : l’ANSM veut renforcer le rôle de conseil du pharmacien - Point d'Information
    Lire la suite
    2019-10-03 22:07:08
  • Rappel des médicaments à base de ranitidine en comprimé (Azantac et génériques) : informations pour les patients et les professionnels de santé - Point d'information
    Lire la suite
    2019-09-26 14:01:40
  • OROCAL VITAMINE D3 : nouvelle présentation en comprimé à croquer dosé à 1 000 UI de vitamine D
    Lire la suite
    2019-09-26 13:57:41
  • Antiépileptiques (hors valproate) et grossesse : propositions des experts pour réduire le risque d'exposition in utero
    Lire la suite
    2019-07-11 22:08:32
  • La dompéridone (Motilium et génériques) ne doit plus être utilisée chez l’enfant de moins de 12 ans
    Lire la suite
    2019-06-29 19:56:48
  • Antibiotiques de la famille des quinolones et fluoroquinolones administrés par voie systémique ou inhalée : risque d’effets indésirables invalidants, durables et potentiellement irréversibles
    Lire la suite
    2019-04-12 14:55:56
  • Médicaments à base d’argile dans le traitement symptomatique de la diarrhée aigüe chez l’enfant - Lettre aux professionnels de santé
    Lire la suite
    2019-04-01 19:08:59
  • Infection par le VIH : ne pas prescrire d'elvitégravir/cobicistat (GENVOYA, STRIBILD) pendant la grossesse
    Lire la suite
    2019-04-01 18:25:26
  • Ménopause : arrêt de commercialisation de CLIMODIENE (diénogest et estradiol)
    Lire la suite
    2019-03-21 22:04:40
  • Psoriasis en plaques : DAIVONEX 50 µg/g crème (calcipotriol), à nouveau commercialisé
    Lire la suite
    2019-02-23 11:46:53
  • Acétate de chlormadinone (Luteran® et génériques), acétate de nomégestrol (Lutényl® et génériques) : risque de survenue de méningiome
    Lire la suite
    2019-02-07 22:38:51
  • MYDRIATICUM® 0,5%, flacon de 10 mL (tropicamide) : restriction des conditions de prescription et de délivrance au 1er janvier 2019
    Lire la suite
    2019-02-07 22:38:05
  • Le médicament Co-Arinate de nouveau autorisé au Cameroun
    Lire la suite
    2018-09-20 20:02:22
  • SOLUPRED 1 mg/mL solution buvable en flacon (prednisolone) : arrêt de commercialisation
    Lire la suite
    2018-09-20 20:00:18
  • ARTOTEC (diclofénac/misoprostol) : arrêt de commercialisation le 1er octobre 2018
    Lire la suite
    2018-09-20 19:58:08
  • HTA : arrêt de commercialisation d'ADALATE LP 20 mg comprimé (nifédipine)
    Lire la suite
    2018-08-17 22:29:44
  • Syphilis : arrêt de fabrication de BENZATHINE BENZYLPENICILLINE SANDOZ au niveau mondial
    Lire la suite
    2018-08-17 22:27:34
  • ALTIM (cortivazol) : arrêt de commercialisation officiel
    Lire la suite
    2018-07-16 20:00:42
  • Glaucome : arrêt de commercialisation de la présentation en unidose du collyre COSOPT (dorzolamide et timolol)
    Lire la suite
    2018-07-05 11:15:35
  • VACCIN TETANIQUE PASTEUR : arrêt de commercialisation et indisponibilité début juillet
    Lire la suite
    2018-07-05 11:07:31
  • Typhoïde : le vaccin TYPHERIX n’est plus commercialisé en France
    Lire la suite
    2018-06-09 22:21:01
  • DOTAREM : nouvelles présentations avec nécessaire d’administration pour injecteur MEDRAD SPECTRIS SOLARIS EP
    Lire la suite
    2018-06-09 22:19:08
  • Infection par le VIH : arrêt de commercialisation de CRIXIVAN (indinavir) en juin 2018
    Lire la suite
    2018-05-23 20:18:32
  • KETEK 400 mg comprimé (télithromycine) : arrêt de commercialisation international
    Lire la suite
    2018-04-21 15:36:15

Actualités

  • Changement de traitement antidépresseur : le point sur les stratégies de substitution
    Lire la suite
    2019-11-19 08:23:53
  • IEC, sartans, gliptines : attention au risque d'angiœdème bradykinique
    Lire la suite
    2019-11-19 08:21:54
  • ROCEPHINE et génériques : ne pas administrer par voie sous-cutanée
    Lire la suite
    2019-11-05 20:41:54
  • CERNITOL : nouveau médicament de phytothérapie dans l'hypertrophie bénigne de la prostate
    Lire la suite
    2019-10-24 22:10:04
  • CERNITOL : nouveau médicament de phytothérapie dans l'hypertrophie bénigne de la prostate
    Lire la suite
    2019-10-24 22:09:49
  • Glaucome à angle ouvert : VIZILATAN, nouveau collyre en flacon multidose sans conservateur
    Lire la suite
    2019-10-24 22:08:02
  • INHIXA : nouveau biosimilaire de LOVENOX (énoxaparine sodique)
    Lire la suite
    2019-10-24 22:06:45
  • MAXILASE et ALFA-AMYLASE BIOGARAN CONSEIL : attention aux risques de réactions d'hypersensibilité
    Lire la suite
    2019-10-17 22:10:05
  • FLAMMAZINE (sulfadiazine argentique) : restriction des indications
    Lire la suite
    2019-10-03 22:16:59
  • IFOSFAMIDE EG : nouvelle étude en faveur d'un sur-risque d'encéphalopathie
    Lire la suite
    2019-10-03 22:12:39
  • RODOGYL et BIRODOGYL (métronidazole et spiramycine) : restriction des indications
    Lire la suite
    2019-09-26 13:55:43
  • L’ANSM publie un rapport qui confirme la sécurité des vaccins obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans - Point d'Information
    Lire la suite
    2019-09-20 18:17:32
  • L’ANSM interdit un essai clinique mené sans autorisation chez des patients atteints des maladies de Parkinson et d’Alzheimer - Point d'Information
    Lire la suite
    2019-09-20 18:13:43
  • Paracétamol et risque pour le foie : un message d’alerte ajouté sur les boîtes de médicament - Communiqué
    Lire la suite
    2019-07-11 22:12:06
  • Le nifuroxazide (Ercefuryl et ses génériques) ne doit plus être utilisé chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans et est désormais délivré uniquement sur ordonnance - Point d'information
    Lire la suite
    2019-07-11 22:10:45
  • MODIODAL et génériques (modafinil) : désormais contre-indiqués au cours de la grossesse
    Lire la suite
    2019-07-07 14:13:11
  • ADRIBLASTINE, FORLAX, NAVELBINE, NEORAL, STRESAM, SUTENT : nouveaux groupes génériques
    Lire la suite
    2019-06-25 21:21:31
  • Douleurs musculaires : DECONTRACTYL (méphénésine) retiré du marché à partir du 28 juin 2019
    Lire la suite
    2019-06-24 22:57:13
  • ANDROCUR et génériques (acétate de cyprotérone) : dispositif renforcé pour prévenir le risque de méningiome
    Lire la suite
    2019-06-13 17:33:45
  • Anticoagulants oraux directs : non recommandés en cas de syndrome des antiphospholipides
    Lire la suite
    2019-06-08 14:11:40
  • Cannabis à visée thérapeutique en France : Les experts poursuivent leurs travaux sur les modalités de mise à disposition - Point d'Information
    Lire la suite
    2019-05-27 15:49:46
  • Voyage et santé : l'édition 2019 des Recommandations est disponible
    Lire la suite
    2019-05-27 15:46:53
  • Lutte contre le paludisme : l’artemisia, une « plante miracle » qui fait débat
    Lire la suite
    2019-04-28 16:28:01
  • Antiépileptiques et grossesse : 5 molécules identifiées à risque élevé de malformation congénitale s'ajoutent au valproate
    Lire la suite
    2019-04-28 15:30:07
  • Diabète de type 2 : OZEMPIC, nouvel analogue du GLP-1 en injection hebdomadaire sous-cutanée
    Lire la suite
    2019-04-26 18:09:30